Références : observatoire de la création
architecturale, urbaine et paysagère

Cet ensemble de fiches vous présente des réalisations récentes en matière d'architecture, d'urbanisme et d'environnement en Haute-Savoie.

×

2020

Un chantier qui fait école

C’est un bâtiment dont la silhouette impressionnante s’aligne sur la rue en exhibant ses cent-soixante mètres de long, avec une architectonique fidèle aux années 60. Le vaste projet de réhabilitation du groupe scolaire des Hutins, mené de concert entre la Ville d’Annemasse et l’agence d’architectes lyonnais Tekhnê, s’est étendu sur cinq années, avec un déroulement du chantier en deux phases : d’abord la réhabilitation de l’école élémentaire, comprenant la création du restaurant scolaire, puis dans un second temps la réfection de l’école maternelle...

2020

Conte de fée écologique

Il était une fois un endroit intégrale-ment vêtu de bitume, soit un parking de 6 000 mètres carrés, contenant 253 places, transformé - par un coup de baguette paysagère - en écrin de verdure au cœur de la ville d’Annemasse ! Lieu central dans la ville, situé entre Château Rouge et le quartier du Perrier, le parc Clemenceau est désormais un espace arboré et végétalisé où il fait bon vivre, composé d’atmosphères différentes et conviviales. Le passant déambule entre une placette centrale, dominée par une butte dotée de gradins, une vaste pelouse, des cheminements ludiques et écologiques, un parcours au-dessus d'une noue, une zone de jardins partagés, sans oublier des agrès sportifs et un brumisateur géant...

2016

Un projet homogène et unitaire

Pour donner un cap à ce vaste programme comprenant, sur 6 597 m2 de surface plancher, une école maternelle de six classes, une école élémentaire de 11 classes, un centre de loisirs associé, un restaurant scolaire, un gymnase et un logement pour les gardiens, les architectes (cabinet Ammeller et Dubois) ont priorisé les notions d’environnement, d’insertion, de confort et de durabilité, en cohérence avec un cahier des charges de Haute Qualité Environnementale. Cet argumentaire a servi de fil directeur à un dessin rigoureux qui parvient à un projet homogène et unitaire concentrant des usages différents, tout en garantissant l’intimité des usagers...

2016

Le maillon d’une ville en recomposition

La commune d'Annemasse enregistre une forte croissance stimulée par sa voisine, Genève, ainsi que par des projets de déplacement structurants à l’échelle de la métropole franco-valdo-genevoise (Ceva, RER transfrontalier, opérationnel en 2019, tramway à venir). C’est dans ce contexte fortement dynamisant qu’a été pensée la requalification du quartier Chablais Parc...

2014

Espace partagé

La complexité technique du projet de restructuration urbaine, glissé sur un parking souterrain tiré au cordeau et renforcé, s’est doublée d’une difficulté logistique. Celle de combiner et de concilier les points de vue de multiples intervenants, paysagiste (atelier Fontaine), architecte (Unanime) et concepteur lumière (L’Acte Lumière) pour tisser une œuvre commune… Sans compter qu’il aura fallu tenir compte d’une évolution du cahier des charges au cours des trois années du chantier...

2014

Vaste dess(e)in autour des bassins

Le nouveau centre aquatique d’Annemasse se situe sur l’emplacement de l’ancien construit dans les années 1970 et qui accueillait alors un bassin extérieur homologué de 50 m, non couvert, fonctionnant de mai à septembre, ainsi qu’un bassin de 25 m et une pataugeoire, couverts, fonctionnant toute l’année. Le dess(e)in architectural est né d’une contradiction, ou d’une tension, fonctionnant comme un stimulus créatif...

2013

Une vitrine technologique et durable.

L’équipe de maîtrise d’oeuvre structurée autour de Babylone Avenue, architectes et urbanistes lyonnais, et d’Edmond Deturche, architecte à Annemasse, a souscrit au souhait de l’agglomération de mettre en oeuvre un bâtiment exemplaire qui soit une vitrine et une figure de proue moderne d’un nouveau quartier technologique et durable. L’affirmation des lignes et des matières, en façade, est donc indissociable d’une démarche de Haute Qualité Environnementale qui concerne tous les aspects de la construction, de l’éclairage (systèmes basse consommation régulés en fonction de l’ensoleillement, capteurs photovoltaïques en toiture) à la gestion de l’eau (limitateurs de débit, système de récupération en toiture) en passant par l’isolation et le rafraîchissement estival par pompage d’eau dans la nappe...

2011

Dans la cible

Objet d’un concours d’architecture en 2003, la Maison des Sports représente l’un des premiers projets de la ville respectant le référentiel des 14 cibles HQE (Haute qualité environnementale) mis en place dans le cadre de la conduite de l’agenda 21. Parmi celles-ci, on pourra citer la mise en oeuvre d’un dispositif de récupération des eaux de pluie ainsi que l’attention apportée à la qualité des matériaux et aux espaces verts (toiture végétalisée…) qui facilite l’inertie thermique...

2010

Un établissement vert au coeur de la ville

L’atelier d’architecture Tectoniques est connu pour son expérience dans la réalisation de bâtiments scolaires créés dans un fort contexte urbain. Avec l’école Saint-Exupéry, il propose une oeuvre simple et aboutie, qui concilie le désir d’espace et le besoin de protection, le confort des enfants et l’ouverture à la ville, la sécurité et la performance...

2006

Espace de vie

Implanté à Annemasse, dans un secteur urbain mixte d’habitat résidentiel et collectif, l’immeuble de la Colombière crée l’événement par son traitement architectural contemporain, souligné par l’habillage en acier de volumes émergeants. Son implantation et le volume général sont sobres, le bâtiment est plutôt discret...

Search Filters