Références : observatoire de la création
architecturale, urbaine et paysagère

Cet ensemble de fiches vous présente des réalisations récentes en matière d'architecture, d'urbanisme et d'environnement en Haute-Savoie.

×

2020

Conte de fée écologique

Il était une fois un endroit intégrale-ment vêtu de bitume, soit un parking de 6 000 mètres carrés, contenant 253 places, transformé - par un coup de baguette paysagère - en écrin de verdure au cœur de la ville d’Annemasse ! Lieu central dans la ville, situé entre Château Rouge et le quartier du Perrier, le parc Clemenceau est désormais un espace arboré et végétalisé où il fait bon vivre, composé d’atmosphères différentes et conviviales. Le passant déambule entre une placette centrale, dominée par une butte dotée de gradins, une vaste pelouse, des cheminements ludiques et écologiques, un parcours au-dessus d'une noue, une zone de jardins partagés, sans oublier des agrès sportifs et un brumisateur géant...

2020

S’ouvrir au paysage

Au-delà du pont romain qui surplombe le Fier, l’éperon rocheux se dessine comme une dent de granit noir surgissant au milieu de deux cours d’eau. Typologie surprenante de ce territoire qui abrite la commune des Clefs, et qui, lorsqu’on se situe dans la commune, donne la sensation de se trouver sur le pont d’un navire dont la proue fait face à la vallée de Thônes...

2020

Respect des racines

Avec son caractère rural et le charme de ses habitations, adossées au versant sud du massif des Brasses donnant sur la montagne du Môle, Ville-en-Sallaz dispose d’un centre-bourg qui incarne un véritable "cœur de vie" pour les hameaux dispersés tout autour. Raison pour laquelle il semblait indispensable de lui donner une allure nouvelle, de le requalifier en finesse grâce à un travail paysager qui évoque aussi bien l’ouverture au paysage qu’une atmosphère conviviale, créée par la nouvelle distribution des cheminements piétons, des placettes, des aires de jeux et des stationnements...

2020

Entre deux eaux

Saint-Gingolph est une commune frontalière avec la Suisse que la Morge, rivière affluent du Léman, signale comme un élément de séparation entre les deux pays. Si construire une passerelle au-dessus de l’embouchure de ce cours d’eau a une portée symbolique notoire, il y avait par ailleurs la volonté de raccrocher l’allée piétonne, et les quais de la commune française, avec ladite passerelle afin d’achever une continuité pédestre...

2019

Géométrie sacrée

Une pyramide, un temple, une pagode… ? En plein cœur de Faverges, la nouvelle halle détonne avec ses éléments d’écriture géométriques, ses prégnants espaces vides sous la voûte, ses jeux de structure qui jouent des pleins et des vides, poteaux de mélèzes assemblés en multicouches, à intervalles, et ses dallages en pierres de granit lisses et colorées. Sous ses atours de halle économique et culturelle modulable en salle de spectacle, répondant au cahier des charges, le bâtiment distille en effet une étrange sensation de sacralité et de bien-être, comme si la précision du détail, du trait et des mesures contribuait à inspirer, avant même le seuil franchi, le sentiment d’une certaine grâce...

2019

Balade ludique et lacustre

Avant de devenir parc du Pré Cottin, ce pré en pente douce encadré de villas résidentielles, recelait déjà les germes d’un espace privilégié, tranche de paysage suscitant les arrêts contemplatifs vers le spectacle du Léman. Il a fallu le don d’une généreuse princesse héritière du Moyen-Orient, une équipe municipale volontariste, ainsi qu’un paysagiste (bureau Bigbang) à l’écoute pour préserver et révéler ce joyau de 2 hectares...

2019

Un objet caméléon et dynamique

Le joli village médiéval coule ses ruelles en pente vers le port et l’embarcadère. Il n’y a rien pour entraver les vues, ce spectacle d’un horizon infini, d’un lac comme une mer intérieure rythmée par le ballet des voiliers, des badauds et des bateaux de la Compagnie Générale de Navigation...

2018

Exit le goudron, vive le parcage paysager

Quelques fleurs variées. Des noues paysagères qui drainent les eaux de pluie...

2018

Champ libre

Avec son caractère champêtre et vernaculaire, sa situation en belvédère sur une colline, aux confins de la Haute-Savoie, et sa proximité de l’autoroute A 41, aux portes d’Annecy et de Chambéry, Héry-sur-Alby a tous les arguments pour plaire. Mais pour que sa forte démographie, corrélée à celle du département, ne soit pas qu’un prétexte à une résidentialisation pendulaire, ou à un chacun chez soi, la commune a décidé de requalifier son centre-village...

2017

Pierre angulaire d’un renouveau villageois

Le réaménagement de cette place pincée entre la route départementale et le lac d’Annecy constitue la pierre angulaire d’une requalification du centre-village tout entier, qui vise à redonner à Duingt, plus petite commune du tour du lac, son attractivité urbaine et commerciale. Le bureau de paysagistes lyonnais BASE, chargé de l’opération, a donc considéré le square, espace public contemplatif, dans le contexte d’une mise en cohérence globale et à plus long terme associant le retraitement de la route, le réaménagement de la place du marché, amenée à devenir le lieu de centralité des activités, ainsi que des allées piétonnes de l’église, pensées comme une grande aire de promenade attractive...

Search Filters